Search Results

14 résultats

  • NEWSLETTER | Arts Numériques

    Je reste en contact Je garde un oeil sur tout ça... Alertes des nouveaux spectacles, installs, concerts, projets, secrets, où, quand, comment, avec qui... ​ ​ ... avec vous. > J’accepte les termes et conditions Voir les conditions d'utilisation Merci pour votre envoi ! home Conditions générales d'utilisation de la newsletter ​ Définitions Newsletter : Une newsletter, ou lettre d'information ou info-lettre ou cyberlettre est un document d'information envoyé de manière périodique par courrier électronique (e-mail) à une liste de diffusion regroupant un ensemble des personnes préalablement inscrites. La lettre d'information ou newsletter peut également être téléchargée, à la suite d'une inscription sur le site stevenbachimont.com E-mail de référence : Ceci représente votre adresse électronique. Nous utiliserons cette adresse afin de communiquer avec vous. Il faut que votre adresse électronique corresponde au format : monnom@mondomaine.com L’adresse que vous nous indiquez ne doit pas contenir d’espace et d’accent. Elle doit se terminer par un suffixe du type .com, .fr, .net ou autres indicatifs de pays. Abonné : l’abonné est une personne physique ou morale qui a souscrit au service de la newsletter. L’abonné a pris connaissance et accepté les présentes conditions générales d’utilisation. Procédure d'abonnement Le service de newsletter est entièrement gratuit. Toute décision prise par Steven BACHIMONT qui serait de nature à avoir un effet sur la gratuité des dites newsletters entraînerait une information directe et préalable de l’abonné, et ce, afin que ce dernier émette son consentement quant à la souscription à un service de newsletter payant. La procédure d’abonnement consiste en la simple inscription d’un e-mail de référence et d’un formulaire d’abonnement assorti de champs obligatoires afin de pouvoir valider l’enregistrement. La validation du formulaire d’abonnement dans son ensemble entraîne l’acceptation pleine et entière par l’utilisateur des conditions générales d’utilisation de Steven BACHIMONT. Il peut s’avérer qu’une ou plusieurs adresses e-mail se soient introduites dans notre listing d’envoi par erreur. Steven BACHIMONT ayant mis en place un système de désabonnement et de listes noires (Black list) afin que le client puisse se désinscrire à notre newsletter. Steven BACHIMONT décline toutes responsabilités si un utilisateur non-inscrit reçoit la newsletter par erreur et ceci à plusieurs reprises. (Voir procédure de désabonnement) Service offert Les Newsletter sont envoyées de manière périodique aux abonnés. L’envoi peut être soit hebdomadaire, soit mensuel et s’effectue par le biais de l’adresse e-mail de référence fournie par l’abonné. Le contenu des newsletters est fourni par Steven BACHIMONT et ne saurait être tenu pour responsable des conséquences directes ou indirectes liées à l’utilisation des newsletters par les abonnés. Les newsletters sont en effet diffusées à titre d’information et ne sauraient être utilisées à d'autres fins. Elles peuvent contenir des informations de tous types : offres promotionnelles, informations générales sur Steven BACHIMONT et ses partenaires, news, etc. Procédure de désabonnement Chaque abonné à la newsletter dispose d’une faculté de désabonnement ainsi que d’un droit d’accès et de modification quant aux informations nominatives le concernant, et ce, en vertu des dispositions des lois sur l'informatique et sur la liberté. L’abonné peut ainsi à tout moment modifier son profil personnel. Steven BACHIMONT s’engage à mettre tous les moyens en œuvre pour assurer la sécurité des bases de données d’informations nominatives. Afin de vous déconnecter, envoyer un e-mail à l’adresse suivante : bachimontsteven@gmail.com et informez nous de votre demande de désinscription, nous prendrons en charge votre demande dans les plus brefs délais Dans le cas où une newsletter vous parviendrait malgré votre désinscription, n’hésitez pas à relancer. Nous ferons tout notre possible pour ne pas reproduire cette action. Steven BACHIMONT décline toute responsabilité, si vous n’avez pas entrepri toutes les possibilités pour vous désinscrire.

  • Sonic Pixels | Arts Numériques

    retour retour Miniatures & Sonification Mete Kutlu & Steven Bachimont Sonic Pixels Une miniature étant une représentation en deux dimensions d’une structure complexe tridimensionnelle, le regardeur visite cet espace représenté par projection mentale. Les proportions et les volumes donnent des indices pour guider cette visite. En proposant la troisième dimension, Mete donne à voir ce que le regardeur doit imaginer et emporte ainsi l’imaginaire dans le temps. Le temps étant étroitement lié à l’espace, ce travail de cartographie spatiale le met immédiatement en évidence. Par écho à cette démarche je propose d’augmenter cette expérience par un travail de sonification. Le son étant lui aussi dépendant du temps, il apparaît essentiel d’en prendre acte. Les données collectées sur la miniature seront proposées en sonification selon 2 critères : - le temps de présence du ou des visiteurs : en entrant dans un espace défini ils déclenchent le processus ; en partant, le processus se termine. - le tracking de leur position exacte dans l’espace va nous indiquer où se porte leur attention et ainsi nous donner à entendre ce qu’il veulent voir. Ce système interactif va inciter le visiteur dans son cheminement et va enrichir son expérience. ​ J’ai développé un programme permettant, via une Kinect©, de suivre précisément la position d’une ou plusieurs personnes dans un espace défini. Les personnes qui entrent dans cet espace sont numérotées par ordre d’arrivée et suivies sur les axes x, y et z. Les données sont ainsi analysées et permettent le déclenchement et déroulement de paramètres. Ce procédé est efficace mais comporte quelques limites comme le nombre de personnes par exemple. Le logiciel Max MSP de Cycling 74 est l’outil que j’utilise pour ce projet. J’ai trouvé plusieurs méthodes pour faire chanter les miniatures de Mete ; L’analyse de spectre des couleurs, les contrastes, les positions des couleurs et leur occupation de l’espace, la reconnaissance des volumes et leur positions, la lecture horizontale et verticale des valeur des lignes de pixel, la lecture aléatoire des pixels avec la souris et répertorier des valeurs de couleurs RGBA par pixel permettant des élaborations de graphiques.

  • EXP#2 | Arts Numériques

    retour GAZOLINA ARTLINE EXP#2 RÉALITÉ AUGMENTEE Au sein du collectif GAZOLINA ARTLINE , STEVEN BACHIMONT intervient pour mettre en place un protocole d'interactivité. Environement en 3D navigable et autogénéré piloté par le regardeur via une kinect. Le public est immergé seul dans une boite noire équipé de lunettes 3D et voyage virtuellement et subjectivement au traver de ses mouvements physiques. Le tout est superposé sur les volumes plastiques de UTTARAYAN via un écrant transparent freeformat en projection stéréoscopique. Le son est latéralisé sur les déplacements dans la pièce. Programmé sur MAXMSP. Questioner la réalitée par l'intermédiaire du virtuel influant.

  • Faits et gestes | Arts Numériques

    retour LA TRA- FAITS & GESTES QUE Le 22/02/2013 Pour la soirée concert au bar "le saint des seins " à Toulouse, organisée par l'asso Point de Fuite à l'occasion de son expo "PREMIERE FOIS" . Performance sonore avec une réactabe DIY ( reactivision, max msp, ableton live) et du dessin sonore (max msp, max4live,ableton live)... Ce travail fait partit du processus de création du prochain spectacle "LA TRAQUE" de la Cie MUSIQUES DE SCENES . Steven BACHIMONT. Merci à PDF . 11/2011 Performance faite à Mix'art Myrys à Toulouse. Mise en oeuvre à échelle théatrale d'un protocole de traking vidéo pour générer du son par le mouvement (Max MSP ) Recherche dans le cadre de la future création de "LA TRAQUE" de la Cie MUSIQUES DE SCENES . Steven BACHIMONT. ​ Merci à MIX' ART MYRYS 10/2010 Performance faite après six mois de recherches sur des protocoles informatiques permettant de générer du son par la captation vidéo. Expérience d'une "réactable" artisanale sur le plan plastique et informatique ( Max MSP + reactivision + ableton) Dessin interactif ( Max MSP ). Recherche dans le cadre de la future création "LA TRAQUE" de la Cie MUSIQUES DE SCENES . Steven BACHIMONT

  • Musiques de Scènes | Arts Numériques

    retour MUSIQUES DE SCENES, la musique pour le spectacle vivant. Compagnie KAIROS MAINIS- "Syzygie et quadrature ou le principe de réalité" ​ 2014 Compagnie KAIROS MAINIS - "SALOMé" ​ 2013 Compagnie FEARLESS RABBITS - "OUTCAST" ​ 2013 Compagnie BIVOUAC "Le rêve d'Erica" 2013 Compagnie NUSHKA "Juliette, dis nous c’que t’as dans ta tête" ​ 2008

  • Sonification | Arts Numériques

    retour La s onification, qu'est ce que c'est ? « La relation entre l’interprétation des données et la musique existe depuis longtemps - dans un sens toute interprétation d’une partition musicale pourrait être considérée comme un exemple de sonification, puisque il s’agit bien de rendre audible une information encodée. D’ailleurs, la majeure partie de la musique savante occidentale est conçue dans cette construction virtuelle que constituent les notes écrites sur une partition, qui n’a d’existence qu’à la condition d’être exécutée. Et ce n’est que depuis peu (avec l’arrivé de l’enregistrement et de la musique concrète) que nous composons de la musique directement avec des sons (Gena 2011). [...] Si les notes sont bien des données, elles naissent (généralement) dans l’imagination d’un compositeur. Les données de la sonification, en revanche, peuvent provenir d’une source autre que la volonté humaine ; il s’agit dans ce cas de la médiation d’une chose et non de la projection d’une idée. La notion de temps intervient alors car la sonification donne à entendre ce qui est à voir, toucher ou sentir et ce en temps réel. [...] Le philosophe Henri Bergson fut peut-être le premier à utiliser l’expression « temps réel », il voit notre relation au temps immédiat comme une tête de lecture infiniment petite, en déplacement permanent, mais qui s’élargit immédiatement et sans cesse a partir du point de contact en forme de cône. Car l’immédiat se combine avec le passé et se projette dans le futur, dans une multiplicité d'échelles d’interprétations simultanées. Plus récemment, le cognitiviste et philosophe Daniel Dennett a entrepris la lourde tâche de tenter d'expliquer le fonctionnement de la conscience (Dennett 1991). Dennett part de la production de notre flux de conscience, qu'il appelle la “Narration Joycienne” en référence au monologue intérieur des personnages dans les romans de l’auteur irlandais d’Ulysse. Selon Dennett, mais aussi Bergson (Bergson 1889), la principale raison d’être de notre conscience est de prédire l'avenir et d'éviter ainsi les mauvaises choses qui pourraient nous arriver. Ils qualifient l’un et l’autre ce mécanisme un peu différemment : Bergson l’appelle «libre arbitre», tandis que Dennett l’appelle «evitability», que l’on pourrait traduire par la possibilité d’échapper à la fatalité. [...] Le rôle de notre conscience est alors d'essayer de donner un sens à des données brutes. Nous cherchons sans arrêt des modèles familiers dans le bruit ambiant, qui peuvent nous donner des indications quant à ce qui est susceptible de se produire à tout instant. […] » L’Art de La Sonification en Temps Réel Peter Sinclair Particules Sonic Pixels

  • Chair de poule Data Center | Arts Numériques

    retour Abri Lefebvre Data Center DC4 / CHAIR DE POULE L'événement est donc prévu le vendredi 10 janvier 2014 à partir de 18h, jusqu'à 00h-01h plutôt expo / lives / performances. Ensuite à partir de 00h-01h plutôt soirée DJ/VJ. ​ DATACENTER DC4 ABRIS LEFEBVRE dans le 15ème arrondissement de Paris, à proximité de la porte de Versailles au 58 Boulevard Lefebvre. ​ "Chair de poule" est une installation immersive qui invite le spectateur à déambuler dans des couloirs sensoriels et tactiles. Il est amené à découvrir un espace de projection vidéo interactive ou L'image réagit en fonction des mouvements selon le principe de la réalité augmentée. On se frôle, on se touche, on regarde, on joue.... Découvrez et ressentez.... Scènographie: Design d'Space Alice K Caroline B www.design-d-space.com Programation interactive et création vidéo / musique: STWB Steven Bachimont ​

  • Particules | Arts Numériques

    retour PARTICULES Ci-dessus l'application "PARTICULES" créée pour mettre en sons les relevés des stations de pollution de "AIR PARIF". Il s'agit de collecter les données sur le site de air parif , celles-ci sont en fichier .csv, après les avoir séparées, classées et normalisées, elle sont importées dans l'application qui va créer un graphique et les valeurs seront interprétées par un synthétiseur. Ainsi les données émettent en fréquences sonores l'équivalent du graphique. Dans cet exemple, il s'agit du relevé du mois de Mai 2020 à la station Châtelet Les Halles. On y voit 4 valeurs; PM10 et PM 2.5 ( particules fines) et O3 et NO2 ( gaz à effet de serre).

  • Rides Sonores | Arts Numériques

    retour Dans les locaux du collectif IPN, en 2014, nous avons improvisé un skatepark sonore équipé de capteurs. Le principe est d'explorer l'environnement urbain du point de vue de rideurs (skate, rolleurs..) et utiliser des modules skatables comme terrains d'expression sonore. Le resultat stimule les sens à la fois pour le regardeur que le rideur. Ce travail est en cours de recherches et est voué à s'integrer au seins de projets d'urbanismes ludiques ou comme pièces performatives designées. Antonin DETEMPLES et Steven BACHIMONT