Capture d’écran 2022-04-26 à 12.28.00.png

DATACULTURES

Evoluant d’abord dans le milieu du cirque, je travaille depuis quelques années sur la sonification et la visualisation des gestes corporels, d'individus et plus récemment sur ceux émis par des groupes d'individus. Technicien audiovisuel d’Audencia sur l’Atlantic campus, c’est en tant qu’artiste d’arts numériques que je vous propose ce projet. J’espère partager avec vous cette aventure et tenter de questionner ensemble les enjeux du numérique de la manière la plus sensible et pertinente que possible. Ce projet s'inscrit dans un processus d'analyse et de compréhension de nos faits et gestes. Le propos est d'exprimer l'accumulation dans l'espace numérique, les interactions, l'intensité, la rapidité comme une sorte de beauté bruyante et douce à la fois. L'installation ayant cours sur plusieurs jours, le recommencement, la routine, les répétitions viendront amplifier cette impression de piétinement et d'usure

Mise en culture

Cette installation d'arts numériques donne à voir l'activité numérique ici et maintenant. C'est une œuvre collective et participative.

Il s'agit de convertir les mouvements de souris des collaborateurs en éléments visuels et sonores. En une vision d'ensemble, le spectateur va contempler la puissance des gestes simples du quotidien dans les ordinateurs de bureau d’une entreprise.

Une fois les données recueillies grâce à un programme émetteur, elles seront retranscrites avec un logiciel récepteur et ordonnées selon une logique esthétique.

 

C'est une collecte de données anonyme, non-invasive et éphémère qui ne tient pas compte du fond mais simplement de la forme de l'activité informatique. Seuls les déplacements, directions, accélérations et clics des souris sont pris en compte, ainsi une grande chorégraphie va s'opérer peu importe qui et pourquoi.